Massage femme enceinte

Le massage femme enceinte, c’est quoi ?

Les neuf mois de grossesse sont la période idéale pour s’offrir une pause beauté et bien-être. Le massage femme enceinte est alors l’allié parfait pour soulager les douleurs spécifiques de la grossesse, ou encore pour s’accorder une parenthèse de détente, où l’on ne pense qu’à soi et son bébé. Il s’agit alors d’un modelage tout en douceur, l’objectif principal étant d’aider la future maman à vivre aux mieux les changements profonds de son corps.

Le massage femme enceinte en pratique

Appelé également massage prénatal ou massage future maman, le massage femme enceinte commence par un petit questionnaire ou un échange avec le praticien. Il est important pour lui d’en savoir un peu plus sur nous et notre grossesse : combien de kilos avons-nous pris ? Quels sont les désagréments de la grossesse qui nous pèsent le plus ? Etc. Enfin, on prend place sur la table de massage, sur le dos ou sur le côté. L’intensité des manœuvres du praticien est douce et légère. Il masse le dos, mais aussi les épaules et le cou. On passe alors aux jambes, où cette fois les mouvements sont plus toniques, afin de bien stimuler la circulation et atténuer cette sensation de jambes lourdes ressentie par de nombreuses femmes enceintes. Enfin, certains praticiens massent le ventre, légèrement, d’autres non. Il s’agit alors d’en discuter avec lui en tout début de séance.

Quels sont les bienfaits d’un massage femme enceinte ?

Il a pour objectif premier de soulager le corps, en lui procurant les moyens de faire face aux bouleversements physiques, hormonaux et émotionnels. Il permet aussi d’apaiser certaines douleurs liées à la grossesse et de procurer un regain d’énergie à la future maman, pour que celle-ci profite pleinement de cette période unique. Le massage femme enceinte est également source de détente et de sérénité. Il aide la future maman à lutter contre les gênes physiques en détendant les muscles et soulageant les crampes, les douleurs dorsales et les jambes lourdes (en stimulant la circulation).

Contre-indications

Le massage femme enceinte est contre-indiqué avant la stabilisation du fœtus. Il doit donc être pratiqué au-delà de trois mois de grossesse.

Toutes les femmes ne peuvent pas pratiquer le massage prénatal.
Si la femme a des pertes sanguines ou aqueuses, il est proscrit de réaliser ce massage. Les futures mamans qui sont diabétiques ou subissent de l’hypertension doivent aussi l’éviter.
Dans quelques cas, les femmes enceintes n’ont pas le droit de faire ce massage prénatal, notamment si elles possèdent des plaies ouvertes, des inflammations de la peau ou encore des varices. Il est également proscrit pour les femmes qui connaissent des épisodes réguliers de contraction ou qui ont un col de l’utérus qui se raccourcit ou s’assouplit trop.

Le massage pour les futures mamans a de nombreux avantages sur le développement du corps des femmes en pleine grossesse. Dans un premier temps, le massage soulage les douleurs et les tensions musculaires ainsi que les crampes dans les jambes. Par la suite, cette pratique favorise le sommeil et la récupération de la femme enceinte. La diminution des douleurs sciatiques est aussi un bénéfice de ce massage. Il prépare également les muscles de la mère à l’accouchement. Pour finir, les nausées et les vomissements s’allègent voire disparaissent.

Les bienfaits sur le bébé

Ce massage a également des effets positifs pour le bébé.
Il faut savoir qu’à partir de 4 mois, un bébé développe sa capacité de perception. Il vit tout ce que sa mère ressent. Il entend les sons, il apprécie les caresses, mais aussi les angoisses et le stress de la mère.
Durant le massage, la maman émet « l’hormone du plaisir » appelée l’ « ocytocine ». Le bébé reçoit ce sentiment et se sent en sécurité, développant ainsi son épanouissement affectif.
De plus, le massage réduit aussi le « cortisol », une hormone, issue du stress et des angoisses.

Tarif : 70 € l’heure